Stanzin nous explique la genèse de Tsering, bergère au Ladackh

Featured Video Play Icon

16 Jan Stanzin nous explique la genèse de Tsering, bergère au Ladackh

Il y a quelques semaines, en marge de la COP 21, Stanzin Ghia Dorjay est interviewé par FR3. Une occasion pour lui de nous expliquer la genèse de son dernier film co-reéalisé avec Christiane Mordelet : “Tsering, bergère au Ladakh.”

L’interview est en Anglais, mais vous trouverez ici sa traduction par Marie Herenstein.

“Quand on travaillait sur Jungwa (un autre documentaire, ndlr) en France, je suis allé un jour de Lyon à Paris en TGV. J’étais assis à côté de trois belles filles, avec de longs cheveux, bien maquillées, avec des bijoux, des sacs de valeur… Je me suis dit: ma soeur ne connaît rien de tout ça, de cette culture, de la façon dont vivent les gens ici, ce que sont le vin rouge, le TGV… Elle ne connaît que sa vie dans les montagnes à 5000 mètres, avec ses 350 chèvres et moutons, sans personne autour. Comment a-t-elle la force de vivre comme ça ? Quand j’ai voulu prendre des notes, j’en avais la chair de poule. Ca m’a marqué et je me suis dit qu’il fallait que je fasse un film sur elle.

Tsering, bergère au Ladakh” (version de 44 minutes), diffusé mardi 19 janvier à 15h40 sur Arte (rediffusion le mardi 26 à 11h50) est la 4e co-réalisation de Christiane Mordelet et Stanzin Dorjai, après “Jungwa, l’équilibre rompu”, un film qui aborde les interrogations des Ladakhis face aux catastrophes engendrées par les changements climatiques.

Le reportage de Marie Hering vient de paraitre sur le site de France TV. Vous pourrez le consulter ici

No Comments

Post A Comment